La Villa LE SEXTANT

Le Corbusier, 1935

  

cliquer sur l’image pour une visite virtuelle

 

 

 

 

 

 

Lieu: Commune: Les Mathes

Département: Charente Maritime

France 

Historique:

Construite en 1935 pour Albin Peyron, directeur de la Compagnie des Lampes par l’architecte Le Corbusier, La Villa Le Sextant se base sur une construction économique dont l’utilisation était voués à la saison estivale. Par intérêt d’économie totale, la construction de cette maison imposa des solutions autant rentables qu’inattendues. Le budget restreint oblige les architectes de contrôler les travaux à distance, ainsi l’implantation du bâtiment est défini selon des photographies faites par le propriétaire lui-même.

Construction:

Un plan adapté aux conditions de travail et l’apport d’un entrepreneur local honnête et consciencieux contribuera de manière positive à la réalisation de ce projet.

Trois étapes de réalisation sont proposées:

    • « une maçonnerie pour soi », faite totalement d’une fois
    • « une charpente pour soi », venant s’installer librement et totalement après la maçonnerie
  • une menuiserie avec fenêtre, portes, cloisons et placards, selon un principe unitaire de construction. (verre, contreplaqué ou panneau de ciment-amiante)

Lié à un usage essentiellement estival, le projet se protège des grosses températures par un mur épais en pierre permettant de conserver un confort thermique non-négligeable et une galerie de circulation au second niveau assurant une aération et un flux d’air régulier.

Les fenêtres de ventilation proposées sur le mur ouest, ainsi que la façade légère (panneau plein et vitré) en retrait répondent aux conditions climatique du lieu.

L’aspect intérieur/extérieur du projet engendre un plan toutefois dynamique et riche avec des moyens limités.

La charpente proposée par l’architecte et le détail d’évacuation d’eau en toiture laisse un soucis du détail helvétique appréciable et valorisant au projet.

DOCUMENTS ORIGINAUX

DOCUMENTS DE TRAVAIL (DWG)

NUAGE DES POINTS